Journal d’une aventure humaine

Echanges avec Ernest

Reçu ce jour. Je m’inquiétais d’Aloys qui veut aller vers des études scientifiques (il voudrais devenir ingénieur) mais il n’y a pas de classes de secondaire scientifiques adaptées au Burundi … Il doit donc rester à Gihanga option langues …

Le mail d’Ernest :

Bonjour cher Jean-Luc,

Si, j’encourage Aloys. Concernant mon voyage en Ethiopie, j’ai déjà eu le ticket d’avion, les frais pour le visa et une partie pour l’hébergement/hôtel. Il me reste une autre partie mais je continue à chercher. Ça sera une bonne occasion de rencontrer les différents intervenants dans le domaine de la déficience visuelle venue de tous les continents.

Merci cher Jean-Luc pour vos encouragements et soutien. « Ensemble nous pouvons ! »

Salutation à votre famille et bon weekend.

Ernest

Nouvelles de la rentrée et des enfants

Reçu d’Ernest, directeur de l’école de Gihanga :

Rebonjour,

Il y a deux élèves handicapés en 10ème (première post fondamental) inclus Aloys. Aloys avait été orienté à Bubanza en section scientifique mais il a été obligé de reste à l’école KANURA car il ne pourrait y pas bénéficier du suivi.la commission d’orientation n’a pas su qu’il a une déficience visuelle. On compte 3 élèves handicapés en 11ème (deuxième post fondamental).

Concernant le cas de la septième année, c’est un cas difficile à gérer mais nous allons essayer. Ce sont les autorités communales de l’éducation qui n’ont pas voulu écouter ma suggestion. Les parents veulent que leurs enfants étudient chez nous parce que nous donnons une éducation de qualité. Par exemple, on a eu le taux de réussite de 100% en concours national avant l’année passée et de 90,4% l’année passée. C’est pour cette raison que la majorité des parents réclament notre école et nos enfants deviennent victimes. J’encourage les enseignants à fournir beaucoup d’efforts.

Cordialement,

Ernest

A réfléchir handicap ou pas ?

« Une fois par an, au royaume des grenouilles, une courses était organisée. Elle avait chaque fois un objectif différent. Cette année-là, il fallait arriver au sommet d’une vieille tour. Toutes les grenouilles de l’étang se rassemblèrent pour assister à l’évènement. Le top départ fut donné. Les grenouilles spectatrices, jugeant la hauteur de la tour, ne croyaient pas possible que les concurrentes puissent en atteindre la cime. Et les commentaires fusaient : »Impossible : Elles n’y arriveront jamais ! » « Jamais leur physique ne leur permettra d’y arriver! » « Elles vont se dessécher avant d’être en haut ! ». Les entendant, les concurrentes commencèrent à se décourager les une après les autres. Toutes, sauf quelques-unes qui vaillamment, continuaient à grimper. Et les spectatrices n’arrêttent pas : « Vraiment pas la peines ! Personne ne peut y arriver, regarde, elles ont presque toutes abandonné ! » Les dernières s’avouérent vaincus, sauf une, qui continuait de grimper envers et contre tout. Seule et au prix d’un énorme effort, elle atteignit la cime de la tour. Les autres, stupéfaites, voulurent savoir comment elle y était arriver. L’une d’elles s’approcha pour lui demander comment elle avait réussi l’épreuve.
Et elle découvrir que la gagnante… était sourde! »

extrait du livre
TA DEUXIÈME VIE COMMENCE QUAND TU COMPRENDS QUE TU N’EN AS QU’UNE
de Raphaëlle Giordano

Du soutien

Ca y est, l’ASBL Solidarité Nord-Sud de la commune de Berchem Ste Agathe est relancée ! De quoi appuyer nos actions de terrain et de quoi les multiplier … Affaire à suivre.
Jean-Luc

Images ?

Je ne suis pas arrivé à mettre les vidéos sur le site … Désolé. Voici donc quelques photos de notre fameux guitariste en action …