Les réalisations

Voici un résumé des actions et réalisations concrètes de « Donne à voir » avec les enfants de l’école de Gihanga depuis son lancement.
(cette page sera régulièrement mise à jour, pour les photos et les détails quotidiens, voir le journal en bas de la page d’accueil)

Concerts, disques, clips, fourniture matériel, formations, ordinateurs, santé, poulaillers, constructions et ouvertures au secondaire, … que du concret ! Merci les donateurs ! Merci de votre soutien à tous.
Le sourire de ces enfants en vaut la peine …

Les enfants de Gihanga en classe
Les enfants de Gihanga en classe

* 2009 Premiers échanges avec l'école de Gihanga et son directeur Ernest. Visite de l'école guidé par la petite Consolate mal voyante sous le regard d'Isabelle Christians de la RTBF. Un grand moment de complicité.  

Début d’une collaboration active avec la direction de l’école ce qui comprend : échanges réguliers, soutiens dans les prises de contacts et la rédaction des documents et rapports de projets, mise en contact avec des bailleurs de fonds et, sur fonds propres, fourniture de matériel adapté comme des ordinateurs ou des montres et des machines à calculer parlantes.

Vue de la cours de l'école
Vue de la cours de l’école

  • Décembre 2009 Mon frère André et Danielle organisent une soirée anniversaire avec concert de Jérémie et projection de la visite de l’école guidé par Consolate, malvoyante elle aussi … Récolte de 1400 euros pour l’achat de matériel adapté.

Les enfants apprennent le braille
Les enfants apprennent le braille

  • 2010 Visite à l’école, distribution de petit matériel à l’occasion de la première de « Na Wewe ». Un accueil toujours touchant …

Couverture du CD des enfants avec le sourire et le flou d'une enfant.
Couverture du CD des enfants avec le sourire et le flou d’une enfant.

* 2011 Réalisation au studio Menya Media et avec la collaboration de Jérémie Hakeshimana d'un premier CD de 7 chansons écrites et interprètées par les enfants de l'école. [Voir page les enfants en musique](http://donnavoir.org/images-et-sons/).   

Objectif : donner une visibilité et une reconnaissance aux enfants, faire entendre leurs chansons revendicatrices sur les radios burundaises … Seul l’objectif de trouver un sponsor pour multiplier le CD et le diffuser largement n’a pas été atteint.

Ambiance autour de la distribution des instruments de musique
Ambiance autour de la distribution des instruments de musique

* Octobre 2011 Récolte de fons lors du Bal du Bourgmestre de la commune de Berchem Ste Agathe. 2100 euros récoltés pour l'achat d'instruments de musique. Echanges avec l'accadémie de musique de Berchem pour obtenir des instruments d'occasion. 

Cette action répond directement aux besoins exprimés par les enfants. La musique est, pour eux, un moyen d’expression mais, aussi, un moyen de reconnaissance et d’intégration dans la mesure où, depuis la distribution des instruments, ils font le tour des églises pour animer et chanter les messes dans les alentours de Gihanga. Les enfants ont pris leur place dans la société sous les applaudissements !

Le Burundi en tandem
Le Burundi en tandem

* 2012 Lancement "officiel" de l'action "Donne à voir" (voir page historique) à l'occasion de ma participation  au RAVeL du Bout du Monde avec Adrien Joveneau de la RTBF Radio Télévision Belge Francophone. 500 km et 1000 collines parcourus en tandem avec ma fille Hélène, pas pour rien : l'équipe du RAVeM prend en charge le transport et le dédouannement des instruments qui sont distribués aux enfants dans une ambiance de fête. Quel moment !  Voir reportage sur  http://www.youtube.com/watch?v=7FbrNIavV-w  

Cette visibilité a permis la récolte de plus de 2000 euros en direct et de rassembler des virements permanents! Merci les donateurs, merci.

Les enfants sont des musiciens
Les enfants sont des musiciens

* De 2012 à maintenant. C'est bien beau de distribuer une batterie, des guitares, un piano, des flûtes et autres ... Mais que fait-on avec tout cela ? Certains enfants savent jouer, d'autres pas. Nous décidons alors, toujours en concertation avec Ernest et les enfants, de payer un professeur de musique qui viendra donner ses cours une journée complète par semaine ... Et ce sont maintenant près de 50 enfants qui s'épanouissent dans la musique ...  

L'attente avant de monter sur scène devant les plus hautes autorités du pays
L’attente avant de monter sur scène devant les plus hautes autorités du pays

* Octobre 2012 Participation des enfants à un concert officiel dans un des stades de Bujumbura devant les plus hautes autorités (voir page clips). Oui, ils ont besoin de reconnaissance. Dans ce pays de 7 millions d'habitants aussi grand que la Belgique, il n'y a que 3 écoles primaires accessibles aux enfants handicapés de la vue et ne parlons pas d'insertion professionnelle, ça n'existe pas. Il a fallu attendre 2012 pour que ces enfants puissent passer l'examen national d'accès au secondaire. En 2012 4 enfants ont réussi. En attendant, Consolate est partie étudier au Rwanda, à Gatagara... Imaginez les difficultés et le dépaysement que cette petite rencontre uniquement pour pouvoir étudier.    

Le soutien du présentateur Adrien Joveneau
Le soutien du présentateur Adrien Joveneau

* 2012-2013 Diffusion, à plusieurs reprises, notamment lors de la grande soirée Cap 48  du morceau "Comé Lézotré" sur les ondes de la Radio Belge RTBF La Première. Merci Adrien. Diffusion, aussi, de toutes les chansons du CD sur Radio Fréquence Menya émettant sur Bujumbura et environs.  

La musique, un instrument de développement et d'intégration
La musique, un instrument de développement et d’intégration

* 2013 : Notre ami Willy court les 20 km de Bruxelles pour les enfants de Gihanga et leur apporte 750 euros offert lors de la fête de nos 25 ans de mariage ! Merci Willy. 
Arrivée des poussins

Arrivée des poussins
Les poussins grandissent et pondent
Les poussins grandissent et pondent
et finissent en omelettes

… et finissent en omelettes
* 2013 Installation et développement d'un poulailler de 750 poules avec le soutien de l'ASBL "Femmes d'Europe" Bruxelles. (Apport 5000 euros, contribution Donne à voir 1000 euros, contribution de l'école 450 euros + main d'oeuvre et maintenance). Objectifs : garantir une source de revenus réguliers à l'école / Améliorer la qualité nutritive des repas offerts aux enfants qui vivent en internat / Former les enfants professionnellement à l'entretien d'un poulailler / Offrir aux enfants et à leur école une place active dans la vie du village de Gihanga et dans la société en tant que producteurs de biens, de quoi leur donner une reconnaissance ! 
De la construction du poulailler par les enfants ...

De la construction du poulailler par les enfants …
... à la vente des œufs et à une certaine autonomie ...

… à la vente des œufs et à une certaine autonomie …
* 2013 Réalisation du clip "comé Lézotrés" par l'équipe Menya Media et diffusion de ce clip via internet et sur la télévision burundaise. Objectif : donner de la visibilité aux enfants et à l'action. Résultats : plus de 1000 visions partout dans le monde et reconnaissance d'organismes internationaux ... 

http://www.youtube.com/watch?v=7FbrNIavV-w

Joline juste après son opération d'un bec de lièvre ...
Joline juste après son opération d’un bec de lièvre …

* 2013 Organisation et couverture des frais pour l'opération chirurgicale de Joline, jeune aveugle de 16 ans souffrant d'un bec de lièvre qui n'avait jamais été opéré. Contacts ont été pris en Belgique, au Rwanda pour, enfin, trouver un projet hollandais qui a pu opérer la petite dans son pays. Depuis elle est plus souriante !   

* Janvier 2014 Présentation de l'action "construction de poulailer" au Berlaimont (Communauté Européenne, Bruxelles) pour l'association "Femmes d'Europe". 

http://vimeo.com/86773017

Exercice des étudiants en Coopération Internationale de Namur autour d'un projet pour l'école de Gihanga
Exercice des étudiants en Coopération Internationale de Namur autour d’un projet pour l’école de Gihanga

* Mars 2014 Luc Ameye, de l'APEFE, m'invite à participer à sa Formation GCP / AR. Une occasion de sensibiliser des étudiants bacheliers en coopération internationale de Namur à la situation des enfants de Gihanga et de rédiger, avec eux, un document de projet d'ouverture au secondaire.  

L'atelier Vannerie de l'école.
L’atelier Vannerie de l’école.

* Avril 2014 Je propose au comité Nord-Sud de la commune de Berchem Ste Agathe de financer l'équipement des nouveaux locaux de l'école avec les bénéfices du bal du Bourgmestre qui a lieu en octobre. Malheureusement ma proposition n'est pas retenue et l'argent ira à l'équipement d'une crèche au Mali. Le projet sera remis en 2015. Il paraît qu'il faut être obstiné pour réussir ...  

Fourniture de PC adaptés et de cours, adaptés, eux-aussi ...
Fourniture de PC adaptés et de cours, adaptés, eux-aussi …

* Mai 2014. Willy participe encore aux 20 km de Bruxelles pour les enfants. Il récolte 900 euros !!! Cet argent a servi à l'achat de 2 ordinateurs portable équipés de la synthèse vocale JAWS et à l'organisation d'une formation, par un professeur venu du Rwanda, sur l'utilisation de cette synthèse et à son enseignement à destination des professeurs de l'école. L'année scolaire 2014-15 sert d'essai de transmission de ce savoir aux premiers élèves qui se montrent intéressés. La première étape consiste à apprendre le clavier par coeur ...   

Discussion entre Jean-Luc et Ernest devant les projets.
Discussion entre Jean-Luc et Ernest devant les projets.

* Juin 2014 Visite de l'école avec François dans le cadre de notre voyage pour Morena Coaching International. Comme à chaque fois, un moment fort en émotions. Merci les enfants pour ces chants et ces discours d'accueil. Même François a craqué. 

Première salle de classe terminée
Première salle de classe terminée

* Août 2014 Obtention d'un financement du fond  Kitumaini (6000 euros) par l'intermédiaire de la fondation roi Baudouin pour la construction d'un premier local sur trois prévus pour l'ouverture de l'école aux 3 premières années du secondaire (appelées enseignement fondamental). Un pas très important car la construction de ces locaux permettra à l'école d'obtenir une aide de l'état pour l'ouverture du fondamental. Auparavant les enfants handicapés qui avaient fini leurs études primaires devaient aller au Rwanda pour continuer leurs études. Depuis 2 ans, seulement,  ils ont eu accès à l'examen national d'entrée au secondaire qui se passe à Gitega. Avec la construction de ces locaux, leur accès sera nettement facilité et l'ouverture des classes aux enfants "normaux" des alentours, facilitera leur intégration et les échanges ... Donne à voir a permis les contacts et a rédigé et conçu tous les documents de ce projet qu'on peut qualifier de "fondamental".  

Les enfants chantent
Les enfants chantent

* Novembre 2014 Couverture des activités des enfants de l'école de Gihanga par la Radio Fréquence Menya du Burundi à l'occasion de la journée "Canne Blanche". Jean-Luc passe en direct sur les ondes burundaises, les enfants chantent et se font connaître des habitants de la capitale. 

* Décembre 2014 La première classe réservée au futur enseignement fondamental est construite ! Un grand pas en avant ! Bravo l'équipe !   

Les enfants de Gihanga
Les enfants de Gihanga

* Janvier 2015 L'obstination d'Ernest fait qu'il obtient, du ministère de l'Education, 6 professeurs pour le primaire ... La demande d'obtention de professeurs pour le fondamental est en cours et soutenue. 

* Avril 2015 Lancement d'un appel d'offre pour la réalisation d'un nouveau clip autour d'une chanson qui parle d'une famille qui dit avoir 4 enfants alors qu'elle en a 5 car le cinquième est aveugle ... Une histoire vécue par notre chanteur. De quoi motiver les créateurs burundais et de quoi donner encore plus de visibilité aux enfants. 

* Mai 2015. Notre ami Willy repart courir les 20 km de Bruxelles en faveur des enfants de Gihanga. Une bonne occasion pour remettre le site à jour ... Idées et copmmentaires bienvenus. 
  • Juillet 2015 La direction de l’école obtient l’autorisation officielle du ministère burundais de l’éducation d’ouvrir l’école au quatrième cycle de l’enseignement fondamental. Ceci signifie concrètement que les enfants handicapés de la vue du Burundi auront un accès facile à 9 années d’études au lieu de 6 et que l’école ouvrira ses classes aux enfants des villages voisins, une garantie d’intégration. Et cela grâce aux actions lancées, notamment la construction d’un premier local avec l’aide du fonds Kitunaini et la fondation roi Baudouin.

  • Septembre 2015 La première classe « secondaire » s’ouvre. Elle est équipée grâce à une avance de l’action « Donne à voir » sur l’appui du Rotary Club BXL Vésale et une aide de la commune de Berchem Ste Agathe et de son bourgmestre.

  • 27 octobre 2015
    Jean-Luc Pening, aveugle et témoins CAP48 sur le RAVEL du Bout du monde d’Adrien Joveneau, reçoit le Prix Lion-Francout 2015 ! Notamment pour son action « Donne à voir » de soutien aux élèves de l’école pour enfants handicapés de la vue du Burundi.
    Ce prix annuel est remis à une personne aveugle qui s’est distinguée par son courage et son comportement, réussit à surmonter son infirmité pour accomplir des actions utiles à la société.

  • Novembre 2015
    Pour des raisons incompréhensibles, la fondation Kitumaini change d’orientation et décide de ne pas prolonger le projet de construction des 3 locaux qui devaient garantir l’enseignement fondamental aux enfants de l’école et du village voisin … On va dire aux 42 enfants actuellement en classe qu’ils ne pourront pas continuer leurs études ??? L’action Donne à voir se doit de rebondir. Les pistes ? Demander une aide aux Femmes d’Europe et lancer une récolte de fonds en collaboration avec la fondation roi Baudouin. Ce qui sera fait dès mars 2016.
    Le bourgmestre de Berchem Ste Agathe a promis une somme et le Rotary Vesale a qui a déjà financé l’équipement du premier local s’est engagé à équiper les locaux pour une somme totale de 1300 euros.

  • Décembre 2015
    Excellente nouvelle ! Le directeur de l’école annonce, avec fierté, que c’est Cédric, enfant handicapé de la vue, qui est classé premier de la nouvelle classe ! Premier sur 42 ! Le troisième étant aussi un enfant handicapé. Félicitations à ces enfants ! Une bonne raison de continuer à se battre pour eux!

  • Janvier 2016
    Les nouveaux poussins sont arrivés pour remplacer les poules réformées. L’action poulailler générateur d’œufs et de rentrées financières est en route.

  • Septembre 2016
    Rentrée des classes avec un nouveau local ouvert à une classe de 8 ème année ! Les avancées vers le secondaires se précisent … Encore merci aux Femmes d’Europe, au Rotary Vesale Bruxelles, à la commune de Berchem Ste Agathe et aux très nombreux donateurs privés.

Bonne et « mauvaise » nouvelle, Cédric a été remarqué par un pasteur qui lui a offert la possibilité de poursuivre ses études à Gatagara (Rwanda) ce qui devrait lui permettre d’accéder plus facilement à des études supérieures et, ainsi, rejoindre Consolate.

La récolte des fonds continue pour pouvoir terminer le dernier local …

D’autres projets sont envisagés comme installer un système de récupération des eaux de puies, un système de transofrmation des déchets de la porcherie en gaz et ainsi économiser le précieux chargon de bois … Affaires à suivre.

Action « Une classe pour voir plus loin », objectifs atteints.

1, 2, 3 ! Ce sont bien 3 nouveaux locaux qi ont été construits dans l’enceinte de l’école pour enfants handicapés de la vue de Gihanga, Burundi ;
3, 2, 1 Partez ! Septembre 2017, ce sont déjà 85 enfants dont 16 handicapés de la vue qui ont, grâce à ces locaux, déjà pu accéder à 3 années d’enseignement inclusif supplémentaires.

Le projet «’Des classes pour voir plus loin » a donc pleinement atteint ses objectifs !

De la part d’Aloys, du personnel de l’école, de toute l’équipe «’Donne à voir » qui a lancé l’action en 2015 et de la part de tous les élèves de Gihanga présents et à venir, merci, mille fois merci ! Dans quelques années ce seront ces enfants qui feront leur école, leur monde, leur Afrique de demain   …
Merci à vous, merci à tous les donateurs et organisations qui ont participé à cette réussite.

Après avoir donné son soutien à la réalisation d’un CD et d’un clip; au lancement du poulailer; à la fourniture d’instruments de musique et autre matériel et actions adapté; l’action « Donne à voir » continue !
Vous êtes partant ?

Le compte de la fondation roi Baudouin déductible reste ouvert jusqu’au mois de juin 2018, les autres comptes aussi.
Continuez à soutenir cette action de vos dons et soutiens. Prochains objectifs : renouveler et entretenir les instruments fournis en 2012 (cordes de guitares, peaux de tambour, …) et fournir des micros pour renforcer les prestations des enfants handicapés lors des fêtes et cérémonies locales … Ils comptent sur vous … A l’étude : un projet de récupération des eaux de pluie et de transformation des déchets de la porcherie en gaz afin d’économiser le précieux charbon de bois …

Et continuez à suivre nos activités et échanges sur le présent site et son journal blog !

Une Pour rappel : compte de la fondation roi Baudouin (déductibles) BE10000000000404 (code BIC : BPOTBEB1) avec mention : 128/286100013 Projet Classe Burundi
Jean-Luc, Ernest, Antoinette et tous les acteurs de l’action « Donne à voir »

  • Septembre 2017
    Ca y est, l’action ‘Des classes pour voir plus loin » a atteint tous ses objectifs ! Les 3 nouvelles classes sont construites et équipées. Cette année, ce sont 85 enfants dont 16 handicapés de la vue qui en profitent et s’ouvrent ainsi à plus d’intégration, à plus de savoirs … Merci encore à tous les donateurs !

Cédric est parti, mais c’est maintenant Aloys, jeune aveugle de 15 ans, qui a pris la relève et est le premier de sa classe de 33 enfants dont 5 handicapés ! Bravo à lui !

Pour plus de visibilité, un article sur l’école est publié dans le Berchem News en version papier et audio.

Septembre 2017, Jean-Luc Pening et Menya Media International participe au colloque international sur la résilience organisé au Rwanda. De quoi renforcer son approche et son offre d’accompagnement.

  • Novembre 2017
    Radio Fréquence Menya organise une semaine d’émissions pour les enfants. Des émissions complètes sont animées par des enfants de Gihanga et une journée complète leur est consacrée le dimanche ! De quoi faire sonner leurs instruments de musique et leurs cœurs ! Merci Yvette et toute l’équipe Menya Media Burundi.

Actions 2018

  • De janvier à septembre : Recherche de fonds pour la construction des 3 nouvelles classes pour ouverture au cycle secondaire complet. Résultats : obtention de 2500 euros de la part du Fonds Comptoirs de Méditerranée, de 3000 par le Fonds roi Baudouin et de 10000 par un donateur privé. Les travaux de construction des 3 locaux commencent en juin avec, pour objectif, d’en avoir au moins un complètement fini et équipé pour la rentrée de septembre. Il faut que les enfants arrivés en 3ème secondaire, puissent continuer leurs études sans interruptions !!!

  • Juin 2018
    Les 20 enfants (dont 5 handicapés de la vue) de 3ème année secondaire inférieur présentent l’examen national de passage au secondaire supérieur et tous le réussissent ! Un réel succès pour l’action. Bravo les enfants, bravo les professeurs.

  • Juillet
    Avec les garanties données par MMI et la direction, l’école Kanura obtient l’autorisation officielle du ministère burundais de l’éducation pour ouvrir le cycle complet du secondaire supérieur.

  • Septembre
    Objectif atteint : ouverture de la classe de première année de secondaire supérieur qui accueille 16 enfants dont 4 handicapés de la vue tandis que les 2 autres locaux attendent quelques fonds pour leur finition et les derniers équipements.
    Les 3 premières classes ouvertes dans le cadre de l’action « des classes pour voir plus loin » accueillent, pour l’année scolaire 18-19, 94 enfants dont 15 handicapés de la vue. De l’enseignement mixte et inclusif !

Pour donner plus de visibilités à leurs actions aux Burundi, les membres artistes de Menya Media lancent le groupe musical « Twécé » (ensemble en kirundi) qui anime la journée inaugurale du centre culturel Archipel 19 de Berchem. De quoi permettre à Jérémie, Sybille, Chouchou, Pacifique et Jean-Luc d’interpréter leurs nombreuses compositions personnelles en public et de jouer ensemble. Un beau mélange culturel ! Merci à eux, merci au public.

  • Octobre
    Marc et Yvette Brackeniers offrent un abonnement à une revue d’actualité en version braille à l’école de Gihanga.

Mr Riguelle, bourgmestre de Berchem Ste Agathe, offre les bénéfices de son bal annuel à l’ASBL pour l’école de Gihanga et aux enfants handicapés. Le montant sera réservé au renouvellement et à l’entretien des instruments de musique offerts en 2012 et qui ont permis aux enfants handicapés de se faire connaître dans toutes les églises et villages voisins.

Une autre association humanitaire décide d’octroyer tous les dons de ses membres de l’année 2018/19 à l’école et ses actions.

Suite aux remarques de la secrétaire de MMI sur le regard, parfois difficile à aborder, des enfants de Gihanga, le Lion’s club de Lasnes, fournit des lunettes noires à tous les enfants déficients visuels de l’école. Les 52 paires de lunettes sont amenées au Burundi grâce à l’aide de Patricia Willemns d’Aviation Sans Frontière.

  • Novembre
  • 25 Novembre : Participation à une soirée autour du film Na Wewe et du documentaire « pour une balle dans la tête » organisé par la cellule solidarité de Braine le Château. Action qui a permis de récolter des fonds pour “Donne à voir ».

La fondation Roi Baudoin octroi un nouveau montant (12500 euros) directement à l’école pour finir et équiper les 2 locaux du secondaire supérieur restant et pour couvrir les salaires des professeurs du secondaire que l’état burundais ne pouvait pas garantir. Menya Media International (MMI) se porte garant.

  • Durant toute l’année : les échanges réguliers entre le directeur de l’école et Jl Pening continuent afin de donner de la visibilité à l’école et afin de continuer à répondre à leurs besoins. Encouragés, les professeurs de l’école continuent à donner un maximum de visibilité aux enfants handicapés en les faisant participer, par exemple, aux défilés du 1er mai ou en les accompagnant dans leurs représentations dans les églises. De quoi favoriser l’intégration des personnes handicapées dans une société encore mal informée et peu sensible à ces problématiques.

  • Menya Media Burundi se joint à ces actions en invitant des enfants déficients visuels à animer des émissions sur sa radio Radio Fréquence Menya (RFM) et en couvrant les activités de l’école à l’occasion de la journée mondiale du handicap en présence de hautes autorités.

  • Décembre

  • 7 décembre : passage du groupe Twésé de MMI à la RTBF télévision dans le cadre de l’émission sur la réouverture du Musée de Tervuren.

Avec l’aide d’un mécène privé, nous lançons l’action « maman, tu m’entends ? » de formation des mamans d’enfants sourds n’ayant pas accès à une éducation adaptée, au langage des signes. Avec Phoebe, professeur de langage des signes à Bujumbura, une première classe est lancée pour 20 mamans et leurs 20 enfants …
Une action pleine d’émotions quand une maman comprend enfin ce que veut lui dire son enfant et qu’un premier dialogue s’installe après des années et des années d’incompréhension. Une action qui répondait à un vrai besoin. Les mamans ont refusé de prendre congé entre Noël et nouvel an pour pouvoir continuer à assister aux cours … On continue !

Actions 2019

  • Février
    • Un stock de cordes de guitare de différents types sont fournis aux enfants musiciens de l’école de Gihanga.
    • Un montant de 1750 euros est octroyé par le bourgmestre de Berchem Ste Agathe est confié à la direction de l’école de Gihanga qui achète du matériel musical et de sonorisation en complément aux instruments fournis en 2012. Action qui permet aux enfants handicapés de continuer et de multiplier leurs interventions musicales lors de messes, de concerts dans la région de Gihanga. De quoi encore renforcer leur intégration dans la société burundaise et leur donner une image positive de citoyens impliqués.

  • Mars
    • Fin premières classes action « Maman tu ‘m’entends ? » sur Bujumbura. Vu les résultats plus que positifs obtenus et les retours favorables des participants, l’action est prolongée.
    • 29 mars Concert du groupe Twésé à Koekelberg organisé avec le centre culturel Archipel 19. Diffusion d’une émission sur le groupe par une télévision locale sur le net.

  • Avril
    • Relance projet Mamans enfants sourds avec un nouveau groupe de 20 mamans et leurs enfants sur Gihanga
    • Les 2 locaux restant pour le secondaire supérieur de l’école de Gihanga sont finis et équipés grâce aux différents fonds récoltés.
    • 23 avril participation de Jean-Luc Pening à l’AG de l’ASBL Archipel 19. JL Pening s’étant présenté comme membre afin de renforcer les échanges et la place de MMI et de ses membres dans le monde culturel.

  • Mai
    • Envoi d’une imprimante braille seconde main fournie sous garantie par la société Sensotek et fourniture de papier A4 160 grammes fourni par Marc et Yvette Brackeniers pour l’école de Gihanga. MMI prend en charge le transport et le dédouanement à travers de Jean-Luc Kesch. Différents échanges permettent l’installation du logiciel permettant l’utilisation de ce modèle d’imprimante fort utile pour l’école.
    • 19 mai Projection du documentaire « Lendemains incertains » d’Eddy Munyaneza à Berchem Ste Agathe. Soutien permanent donné à Eddy, à son travail et à sa famille.

  • Juin
    • Lancement du nouveau site MMI avec page YouTube qui offre, en exclusivité, le court-métrage Na WEWE aux internautes (plus de 1400 vues à ce jour). Site et pages réalisées par Eddy Munyaneza. Voir : http://menyamedia-international.org/ et https://www.youtube.com/playlist?list=PLTXJgZzcDYU-kujSkG6Q8HmqCzleznrvo
    • 17 juin JL Pening est nommé membre du CA de l’ASBL Archipel 19
    • Tous les enfants handicapés de la vue qui ont passé l’examen national d’accès aux 3 années de secondaire supérieur de l’école de Gihanga (8 enfants) l’ont réussi et entré donc dans ce qui est, chez nous, la 4ème secondaire. Félicitations à eux.
    • Lancement de l’action « Maman tu m’entends ? » à Gihanga à destination de 20 mamans et leurs 20 enfants sourds.

  • Août
    • 16 août visite des membres de Menya Media Burundi à l’école de Gihanga dans le cadre d’un projet Unicef de participation d’enfants à des émissions radio. Promotion des enfants aveugles avec réalisation d’un clip et d’émissions radio sur Radio Fréquence Menya.
    • Lancement de 3 mois de formation perfectionnements pour les mamans d’enfants sourds de Bujumbura.
    • Lancement de la réalisation d’un documentaire sur l’action « Maman tu m’entends ? » par Eddy afin de donner une image à cette action et, ainsi, attirer de nouveaux bailleurs de fonds.

  • Septembre
    • Ouverture de la 5ème classe de secondaire mode enseignement inclusif à Gihanga, la classe de 6ème étant finie et prête à s’ouvrir en septembre 2020. Pour l’année scolaire 2019-20 les 5 classes de secondaires accueillent 138 élèves dont 22 enfants handicapés de la vue à ajouter aux 42 bénéficiant des études primaires.
    L’action « Des classes pour voir encore plus loin » a donc atteint ses objectifs ! Les 6 locaux complémentaires sont construits et équipés ! Merci à tous les donateurs…
    • Participation à la relance des activités de l’ASBL Solidarité Nord Sud de la commune de Berchem
    • Soutien apporté à la direction de l’école de Gihanga qui obtient, de la fondation roi Baudouin, le paiement des professeurs des années secondaires.
    • Pour répondre à une demande pressante : organisation de formation au langage des signes ouverts à 16 papas d’enfants sourds et à 4 entrepreneurs qui les emploient. Vu leur emploi du temps, ces formations sont données tous les samedis.

  • Octobre
    • Réalisation d’un panneau de présentation des actions MMI pour le bal du bourgmestre de Berchem Ste Agathe qui y a contribué.

  • Novembre
    • Action « maman tu m’entends ? » 3 mois de perfectionnement pour les mamans de Gihanga.

  • Décembre
    • 4 décembre conférence autour du film Na Wewe offert, pour la 7ème année consécutive, à la haute école de Bruxelles. Plus de 200 élèves touchés.

Pour le suivi « au quotidien » des activités des enfants de Gihanga et de l’action Donne à Voir, suivez le journal d’une aventure humaine sur le même site…
Au plaisir de vous y retrouver…

Jean-Luc